ATOUT RISK MANAGER N°33

ATOUT RISK MANAGER N°33 I ÉTÉ 2022 61 Actualités de l’Amrae - Publications Méthodologie 2 028 polices d’assurance cyber analysées 518 sinistres indemnisés analysés Enquête menée en février-mars 2022 auprès de sept courtiers spécialistes du risque d’entreprise : AON, Diot-Siaci, Filhet Allard, Marsh, Verlingue, Verspieren, WTW avec la collaboration de Planète CSCA la mutuelle Smabtp sur la base d’un questionnaire conçu de façon collaborative à deux volets : • la couverture du risque cyber : nombre d’entreprises ayant souscrit une police cyber, couverture souscrite, montant de la prime brute; • les sinistres indemnisés : nombre de sinistres, élément déclencheur, nature de l’impact, montant de l’indemnisation. Une étude pilotée par Philippe Cotelle, administrateur de l’Amrae et président de sa commission cyber, vice-président de Ferma et risk manager d’Airbus Defence & Space. confiePhilippeCotelle. « Mais lechocdeconfiance a eu lieu, ébranlant les entreprises assurées et à assurer. Avec ladégradationbrutaledes conditions d’assurance, certaines grandes entreprises s’en sont écartées. Ce serait catastrophique pour toute la communauté de la gestion des risques si ce mouvement s’amplifiait en 2022. Quant aux ETI, on ne peut que craindre pour elles unmouvement de réaction brutale du marché en 2022. » L’impact en serait plus violent car la culture de l’assurancecyber dans cettecatégoried’entreprise est moins ancrée. Pour Oliver Wild, président de l’Amrae, « les équilibres sont possibles. Complexes, mais possibles s’ils sont réellement appréciés à l’aune de la qualité du risk management des entreprises. Les enseignements de LUCY 2022 sont une pédagogie qui profite à court, moyen et long terme à l’ensemble des acteurs : bien sûr au triptyque riskmanagers, courtierset assureurs,mais tout autant aux experts de la sécurité informatique, aux conseils en communication et aux avocats qui figurent dans la palette de services de l’assurance cyber. Il est donc essentiel de bâtir ensemble un nouveau modèle moins volatil et de plus long terme entre assurés et assureurs, en combinant renforcement des préventions et instruments financiers complémentaires à disposition. » n Retrouvez LUCY 2022 sur le site de l’Amrae «Avec l’importance de la réduction des capacités et l’augmentation importante de la franchise, c’est la double peine. » Philippe Cotelle, administrateur de l’Amrae et président de la commission cyber, risk manager d'Airbus Defence and Space. Dans cette perspective, la réduction des capacités est inquiétante : les entreprises ont besoin de se protéger contre les sinistres d’intensité et le risque de volatilité qu’ils font peser sur leurs résultats. Si l’assurance classique ne permet pas de couvrir ce risque, pourquoi ne pas réfléchir à des mécanismes d’amortissement spécifiques pour les «catastrophes cyber». Cette réflexion collective est indispensable pour sortir de cette crise de confiance et garantir la pérennité des assurances cyber. 87 M€ Primes perçues 130 M€ Primes perçues 73 M€ Sinistres indemnisés 217 M€ Sinistres indemnisés 2019 84 % Loss Ratio 2020 167 % Loss Ratio 185,40 M€ Primes perçues 163,65 M€ Sinistres indemnisés 2021 88 % Loss Ratio Source : Étude LUCY menée par l’AMRAE en 2020 et 2021. Les trois dernières années du ratio technique de sinistralité Chiffres clés 4,4 % Taux de couverture grandes entreprises Alors que le taux de couverture du risque cyber aurait dû poursuivre sa croissance, il a baissé de 4,4 % sur le segment des grandes entreprises 4M€ Franchises Les franchises ont atteint des niveaux inédits : près de 4 M€ en moyenne pour les grandes entreprises. Sinistralité marché Forte baisse, en fréquence et en intensité pour les grandes entreprise, mais forte hausse pour les ETI. 88 % un ratio S/P aux fortes disparités Le marché de l’assurance cyber est redevenu rentable pour les assureurs avec un ratio S/P de 88 % pour l’ensemble du marché, avec de fortes disparités : 82 % Grandes entreprises Le marché reste porté par les grandes entreprises qui assument à elles seules 82 % du volume de primes versées au titre de la garantie cyber 44,4 % Volume de primes Le volume de primes versées par l’ensemble des entreprises assurées a augmenté de 44,4 % alors que les capacités souscrites ont baissé pour la quasi totalité des tailles d’entreprises. 58 % pour les grandes entreprises 261 % pour le entreprises de taille intermédiaire 325 % pour les petites entreprises

RkJQdWJsaXNoZXIy MTkzNjg=