ATOUT RISK MANAGER N°33

ATOUT RISK MANAGER N°33 I ÉTÉ 2022 74 l’origine de nouvelles chaînes de valeurs, qui ne sont pas sans risque », ont expliqué les deux hommes, illustrant leurs propos par l’explosion d’une station de production d’hydrogène en Norvège en 2019 ou les récents incendies de bus électriques de la RATP. « Auparavantmaîtrisé et localisé dans les usines, le risque se déplace dans les stations de distribution, dans les transports et dans toute la France. Il y a de gros enjeux en termes de formation et d’assurance », a alerté Michel Josset, qui a conclu en citant quelques-unes des thématiques retenues par la commission pour les prochains mois : impact de la crise en Ukraine sur l’assurance, utilisation d’une captive dans un marché dommages « hard », capturer des objets assurables nomades dans son SIGR. Risque climatique et metavers au menu de la Commission ERM 360 En l’absence excusée de leur présidente Sylvie Mallet (Deloitte), les membres de la commission ERM 360 étaient venus en force présenter leurs travaux, en la personne de Winifrey Caudron (Groupe Up), Stéphanie Canino (Eramet) et Thibault Bulabois (Fdj). Ils ont confirmé que les cinq thématiques de la commission allaient être poursuivies au sein de groupes de travail dédiés. S’agissant du thème « Gouvernance, référentiel et communication », Stéphanie continue de s’intéresser à la gestion des risques climatiques, qui a d’ailleurs fait l’objet d’un atelier très suivi lors des Rencontres. Concernant les «pratiques, méthodes et outils », Winifrey travaille sur trois sujets remontés du terrain : la cartographie revisitée face aux nouveaux enjeux, la valorisation de la fonction risk management auprès des consei l s d’administration et la quantification des risques. Sous l’angle «évolutions et stratégies », Thibault porte, en plus du Baromètre des métiers, les sujets de l’IA au service des risk managers et celui des risques émergents, avec un focus sur le metavers. Et enfin, Claire Delahaigue (LVMH), sur la thématique des «approches intégrées » mais aussi des « veilles et publications », s’intéresse aux synergies entre audit interne, RSE, compliance et gestion des risques, dans une logique d’approche intégrée. Réunie cinq fois par an, la commission travaillera également en 2022 sur les concepts de résilience, d’ESG et d’instabilité géopolitique. Sciences cognitives : appel à intérêt Arnaud Bergauzy, responsable du programme assurances de la RATP, a ensuite lancé un appel à candidatures dans le cadre du lancement d’un groupe thématique sur les neurosciences. Né de l’intérêt suscité par l’atelier « Les neurosciences cognitives au service du risk management » qui a réuni près de 150 participants lors des Rencontres, ce projet ambitionne d’optimiser le management des risques grâce aux sciences comportementales. Parmi ses axes de travail : élaborer une Actualités de l’Amrae - Journée scientifique «Ce dispositif ayant été validé par le Conseil d’État, nous suivons maintenant les annonces du ministre sur les provisions pour résilience propre, en attente de l’avis de la Commission européenne sur leur conformité au droit de la concurrence européen.» Brigitte Bouquot vice-présidente de l’Amrae. «Avec cet appétit nouveau, les LTA (Long Term Agreements) réapparaissent.» Cyrille Brand, Marsh France.

RkJQdWJsaXNoZXIy MTkzNjg=